Tribulations juvéniles

Nathan D. LATREV

Synopsis :

Deux cent ans se sont écoulés depuis la dernière grande guerre des cinq peuples. La paix règne, en apparence, sur le vaste monde d’Isthariun.
À Valendas, la capitale humaine, Eskalys un jeune garçon, et ses amis d’enfance, Firnaël l’elfe pêcheur et Gugnir le nain des forêts vivent une jeunesse dorée et heureuse, à peine troublée par leurs nombreuses facéties.
Mais leur dernière plaisanterie lors du bal de chaude-saison ne fut pas au goût de tous, surtout de leurs familles respectives, qui jugèrent bon de les séparer dans les meilleurs délais.
Embarqués malgré eux dans des péripéties épiques, parviendront-ils à trouver leur voie ? Découvriront ils l’origine des éléments étranges qui pourraient remettre en cause l’existence même de leur univers ?

Première parution : Auto-édité – 2021
Ma lecture sur : Auto-édité ebook – 2021
347 pages

Mon avis

Voilà un livre qui se bonifie au fil des pages. Le début est comme hésitant mais, petit à petit, le style s’affirme et on se laisse embarquer dans l’histoire. Très vite, j’ai commencé à m’attacher aux divers personnages et à ce monde nouveau que je découvrais. Je me suis alors immergée totalement dans cette histoire.

Une chose que j’ai beaucoup appréciée, c’est la manière dont l’auteur travaille ses personnages, que ce soit les protagonistes principaux ou les personnages secondaires. Aucun, ou presque, n’est laissé de côté, chacun avec sa personnalité. On finit par les connaître, on s’y attache, on vit leurs aventures à leurs côtés. Les trois jeunes protagonistes sont adorables et leurs petites frasques font sourire. Quand ils se séparent (je ne dévoile rien, c’est au début du livre), on n’a qu’une envie, c’est qu’ils se retrouvent.

L’écriture quant à elle est fluide et agréable à lire. Les chapitres sont plutôt courts, ce qui rythme agréablement l’histoire. Même si les dialogues sont parfois un peu maladroits et manquent de la maturité du reste du récit, les descriptions et les scènes de combat sont intenses et totalement immersives. Je me suis laissée porter par cette histoire légère et sympathique. Mais, légère ne veut pas dire simple. L’auteur nous propose un monde riche et complexe que nous découvrons avec plaisir. Chaque personnage a ses propres aventures, ses propres combats à mener. Même si tout se rejoint vers une fin qui gagne en intensité. Nous tournons les pages alors avec hâte vers un dénouement qui surprend et qui laisse présager une suite. Suite qui, je l’espère, verra le jour et apportera des réponses aux quelques questions restées en suspens.

5 réflexions sur « Tribulations juvéniles »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez votre site Web avec WordPress.com
Commencer
%d blogueurs aiment cette page :